Ostéologie du Membre Supérieur

Communauté médicale des étudiants en médecine des pays francophone depuis 2009. Ce forum s'adresse à tous les étudiants en médecine(PACES,ECN,........)et à tous les professionnels de santé.Vous y trouverez services BIENVENUE.:Invité:.
 

Partagez|

Ostéologie du Membre Supérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Admin
dounamineAdmin
niveau d'etude : medecin spécialiste
Sexe : Masculin
Messages : 2026
Réputation : -17
Date d'inscription : 06/10/2009
pays : Autre

Feuille de personnage
Merci:Ce petit mot peu donner de la joie, où du bonheur.....:
MessageSujet: Ostéologie du Membre Supérieur Dim 18 Sep - 12:23

L'Ostéologie [lat. ossum=os; grec.logia=théorie] est la partie de l'anatomie qui traite des
différentes pièces osseuses du corps humain.

Ostéologie du membre supérieur


1 .Epaule.


Elle est constituée de 3 segments osseux : clavicule, scapula, et extrémité
supérieure de l’humérus.

1°) Clavicule.


Elle a la forme d’un S italique. Elle est située sous la peau. Elle présente
deux faces : une face supérieure, qui est lisse, et une face inférieure,
qui présente une cavité donnant insertion à un muscle.

En regard de cette face inférieure, dans son 1/3 externe, se trouve une saillie
osseuse qui donne insertion à deux ligaments. Là où se fait l’insertion = tubercule
(pour le ligament conoïde).

La clavicule a deux extrémités : sternale (articulation sternoclaviculaire),
et acromiale (articulation acromioclaviculaire).

La clavicule est le seul os de raccordement entre le squelette axial et le
squelette appendiculaire. Tous les autres raccordements sont souples (car musculaires).
La clavicule est un os exposé, objet de fractures fréquentes.

2°) Scapula.
Elle appartient à la catégorie des os plats. Sa morphologie générale, c’est
qu’elle est triangulaire. Elle présente donc 2 faces, 3 bords, et 3 angles.



  • Face antérieure : elle est appliquée contre la cage thoracique,
    et donne insertion à un muscle (le muscle subscapulaire) relativement puissant,

  • qui occupe toute la face antérieure. Il existe à la partie supérieure de cette face une tubérosité

en forme de crochet (= processus coracoïde), qui donne insertion à des muscles
comme le biceps et le muscle coracobrachial.



  • Les bords : un seul est « important » : le bord
    latéral. Le bord supérieur présente une

Irrégularité = incisure scapulaire.
Le bord latéral se caractérise par la présence d’une surface articulaire qui
est la cavité glénoïdale (reçoit la tête de l’humérus). Cette cavité est recouverte
de cartilages, et possède deux tubercules : supra et infra-glénoïdal, qui
donnent insertion à des éléments tendineux comme le tendon du muscle long biceps
(sur le tubercule supra-glénoïdal) et le tendon du triceps (sur le tubercule
infra-glénoïdal). Cette surface articulaire est supportée par une région un
peu plus développée qui est le col de la scapula.
Le processus coracoïde et l’acromion sont dirigés vers l’avant. L’acromion
donne insertion à une surface articulaire pour la clavicule, et à un ligament
qui va assurer la jonction entre l’acromion et le processus coracoïde :
c’est le l coracoacromial (on ne sait pas très bien à quoi il sert).


  • Face postérieure : elle est un peu plus tourmentée. Elle est
    caractérisée par la présence

  • d’une travée osseuse sous cutanée : c’est l’épine scapulaire, qui se

prolonge par une saillie osseuse = acromion. L’épine partage la face postérieure
en deux régions : la fosse supraépineuse et la fosse infraépineuse. Dans
ces fosses s’insèrent les muscles supra-épineux et infra-épineux.


  • Les angles : un est plus développé : c’est l’angle inférieur
    de la scapula, qui se trouve à la face postérieure de la région thoracique,

  • et qui est un élément de repérage qui traduit les mouvements d’abduction de l’articulation de l’épaule.
  • La scapula est un os plat, compris entre des masses musculaires importantes.

C’est donc un os protégé, dont les fractures sont rares.

3°) L’humérus.
C’est un os long, qui présente donc 3 parties :
-médiale, représentée par la diaphyse, qui, en coupe horizontale, a une forme
triangulaire

-proximale : s’articule avec la scapula

-distale : participe à l’articulation du coude.

La diaphyse présente à la face postérieure une cavité, qui est oblique de dedans
en dehors = sillon. Dans ce sillon chemine un nerf : le nerf radial. Quand
il y a fracture de la diaphyse humérale, comme le nerf est au contact, ce nerf
peut être lésé et entraîner une paralysie.

De part et d’autre de ce sillon, il y a une surface osseuse, où s’insèrent
les muscles vaste médial et vaste latéral. Ces muscles appartiennent au triceps,
qui regroupe donc 3 chefs : le muscle vaste médial, le muscle vaste latéral,
et le tendon du biceps long.

4°) Extrémité proximale de l’humérus.


Il y a une surface articulaire de la forme d’une sphère (articulation sphéroïde),
supportée par l’extrémité supérieure de l’humérus. La jonction entre cette sphère
et la continuité osseuse = col anatomique. C’est une zone qui est rétrécie.
Il existe 2 tubercules : tubercule majeur (t M) et tubercule mineur (tm).

--Sur le tubercule majeur, il y a insertion de plusieurs muscles : supra-épineux,
infra-épineux, et muscle petit rond. Ces muscles font partie de la « coiffe
des rotateurs » qui participe à la stabilité de l’articulation scapulohumérale.

--Sur le tubercule mineur, il y a insertion du muscle subscapulaire.

Entre ces deux tubercules, il y a une structure osseuse = col chirurgical.
C’est la jonction entre la diaphyse et l’épiphyse. Les insertions de la capsule
articulaire se font sur la limite entre le cartilage et les deux tubercules.

2 .Le coude.

1°) Mise en place des deux os de l’avant-bras.
Ces deux segments osseux sont des os longs. L’un est médial (ulna), et l’autre
est latéral (radius). L’ulna est quasi rectiligne, alors que le radius est courbé
pour pouvoir tourner autour de l’ulna. Ces deux os ont une diaphyse triangulaire.
Ils ne sont pas très épais. Ils seraient fragiles, mais pour les renforcer,
« on » les a enrobé par des masses musculaires très importantes, qui
sont les muscles de l’avant-bras.

Þ C’est l’ensemble des « poutres composites os/muscle »
( ??).

Ces deux os sont reliés par une mb interosseuse (tissu fibreux). La jonction
est donc souple.
Au niveau de sa diaphyse, le radius présente une « courbure pronatrice ».
Le mouvement qui se produit entre le radius et l’ulna constitue un mouvement
de pronation (on peut « prendre » quelque chose avec la main).
A l’inverse, on a un mouvement de supination.
2°) Extrémité distale de l’humérus.
Ses surfaces articulaires sont tourmentées, car il y a deux surfaces articulaires
indépendantes (car il y a deux os) pour les articulations huméro-ulnaire et
huméro-radiale. Ces deux segments articulaire sont regroupés au niveau de l’humérus.
Les surfaces articulaires de cette palette humérale sont dirigées vers l’avant,
sinon on a un déficit de flexion de » 30°.

A la partie médiale de la palette humérale, souvent il y a un trou, donc c’est
une zone fragile.

Les seuls éléments plus rigides sont les piliers (médial et latéral) qui supportent
la grande partie des surfaces articulaires.

La surface articulaire de l’ulna = trochlée. Elle a la forme d’une poulie,
et la surface articulaire qui s’y met appartient à la famille des ginglymes
(ou par emboîtement réciproque).

La surface articulaire pour le radius est appelée capitulum. Cette articulation
n’a que deux rayons de courbure : elle appartient au groupe des condylaires.

On a donc 2 articulations, avec chacune des composantes mécaniques différentes.
La surface articulaire trochléenne aura 1AT et 1 DLA, tandis que l’autre aura
2 AT et 2 DLA. Chacune des surfaces articulaires est surmontée par l’épicondyle
médial, et latéral. Sur ceux-ci s’insèrent des muscles qui vont sur l’avant-bras.

3°) Ulna.
L’extrémité proximale est analogue à une clé anglaise. Vu de profil, il a une
partie horizontale, et une partie verticale. Les surfaces articulaires sont
séparées entre ces deux parties par une petite saillie osseuse = incisure trochléenne
(= pli entre la partie verticale et la partie horizontale).

A la partie antérieure de la portion horizontale, il y a une saillie osseuse
= processus coronoïde, qui donne insertion à des ligaments de l’articulation
du coude.

La portion verticale est appelée olécrane, elle est très développée. Il y a
insertion du muscle triceps brachial. Il existe une petite saillie osseuse =
bec olécranien.

Ces deux saillies, une en avant et l’autre en haut, constituent deux excroissances
osseuses. Dans les mouvements de flexion / extension, ces saillies osseuses
vont venir se positionner en regard de la palette humérale, dans la fosse coronoïdienne.

4°) Radius.
Au niveau de l’articulation du coude, il a des rapports plus étendus. Les deux
os ont des contacts l’un avec l’autre Þ articulation radio-ulnaire
proximale (il en existe une distale).
Il y a donc une autre surface articulaire au niveau de l’extrémité de l’ulna.
Le radius a une surface articulaire (la tête du radius), qui s’imbrique dans
le capitulum, et une surface articulaire circonférencielle qui va s’articuler
avec l’ulna pour constituer l’articulation radio-ulnaire proximale. Cette articulation
n’a qu’un seul degré de rotation (1 AT), et elle appartient au groupe des trochoïdes.
Cette articulation va avoir un élément identique à la partie inférieure = articulation
radio-ulnaire distale. Pour l’association des deux, on parlera de double trochoïde
inversée.

Au niveau de l’ulna, il y a, à la partie latérale de l’extrémité supérieure,
l’incisure radiale.
La tête du radius repose sur une région rétrécie = le col du radius. Au dessous
de ce col, il y a une zone beaucoup plus développée = la tubérosité du radius,
où s’insèrent le muscle biceps brachial.
Le col du radius est fragile Þ les fractures sont ±
fréquentes chez l’enfant.
La tête du radius est fragile Þ chez l’adulte, il y a des fractures.
L’inconvénient, c’est que ça fait des petits morceaux dans l’articulation …
A sa partie distale, le radius est plus développé, il s’articule avec les os
du carpe (articulation radio-carpienne). Ca fait un magma articulaire, c’est
une articulation complexe.

3 .Le poignet.

1°) Le radius.
Il présente deux parties :
--une portion horizontale = surface articulaire, de la forme d’un triangle,
qui a une base en relation avec la tête de l’ulna, et un sommet qui est latéral,
et se prolonge par le processus styloïde.
--une portion horizontale, qui présente deux parties : une partie articulaire,
en regard de l’extrémité inférieure de l’ulna, et qui porte le nom d’incisure
ulnaire. Elle fait partie de l’articulation radio-ulnaire distale. La 2ème

partie est une partie non articulaire, constituée par une série de travées osseuses,
avec des crêtes et des vallées. Ce sont des zones livrant passage au tendon
extenseur.
L’extrémité inférieure du radius est l’objet de très nombreuses fractures chez
l’enfant et les personnes âgées, qui ont des os un peu moins solides.

Pour que le radius et l’ulna puissent fonctionner, il faut que :

-ils aient la même longueur

-ils soient à peu près parallèles

-le radius conserve toujours sa courbure pronatrice

-les surfaces articulaires soient toujours au contact.

2°) La main.

Elle est constituée de trois parties : le carpe, les métacarpes, et les
phalanges.


  • Les phalanges : pour chaque doigt, il y en a trois (proximale, intermédiaire,
    et distale),

sauf pour le pouce qui n’en a que deux. Entre chaque phalange, il y a une
articulation inter-phalangienne (proximale et distale).


  • Les métacarpes : il y a cinq métacarpiens. Ce sont des os longs, avec
    une diaphyse, et deux extrémités. Il y a une certaine disposition et une certaine mobilité

des têtes. Du pouce vers le 5ème doigt, la mobilité diminue progressivement.


  • Le carpe : en gros, il y a deux rangées d’os. Cf. planches.
téléchargez un document très utile pour osteologie du membre supérieur

telecharger pdf


 pouvait vous être utile:





 [tutoriel]:comment voir les liens masqués:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]la Bibliothèque Médicale du forum:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sba-medecine.com
Externe
lina deraiExterne
niveau d'etude : 1er année
Sexe : Féminin
Messages : 12
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/01/2012

Feuille de personnage
Merci:Ce petit mot peu donner de la joie, où du bonheur.....:
MessageSujet: Re: Ostéologie du Membre Supérieur Mar 10 Jan - 16:53

merci !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
dounamineAdmin
niveau d'etude : medecin spécialiste
Sexe : Masculin
Messages : 2026
Réputation : -17
Date d'inscription : 06/10/2009
pays : Autre

Feuille de personnage
Merci:Ce petit mot peu donner de la joie, où du bonheur.....:
MessageSujet: Re: Ostéologie du Membre Supérieur Jeu 12 Jan - 13:03



 pouvait vous être utile:





 [tutoriel]:comment voir les liens masqués:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]la Bibliothèque Médicale du forum:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sba-medecine.com
Externe
yaskes2012Externe
niveau d'etude : 1er année
Sexe : Féminin
Messages : 20
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/09/2012
MessageSujet: Re: Ostéologie du Membre Supérieur Mar 18 Sep - 18:08

merci
Revenir en haut Aller en bas
Externe
inata imene yukieExterne
niveau d'etude : 1er année
Sexe : Féminin
Messages : 6
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/07/2012
MessageSujet: Re: Ostéologie du Membre Supérieur Jeu 20 Déc - 11:01

thanks
Revenir en haut Aller en bas
Externe
noohaeExterne
niveau d'etude : 1er année
Sexe : Féminin
Messages : 18
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/09/2014
MessageSujet: Re: Ostéologie du Membre Supérieur Mer 3 Sep - 0:06

merci bcq
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ostéologie du Membre Supérieur Aujourd'hui à 1:30

Revenir en haut Aller en bas
Ostéologie du Membre Supérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Ostéologie du Membre Supérieur» ostéologie du membre supérieur super cour» Myologie du Membre Supérieur» Supérieur : calculatrice» Le gouvernement veut réduire de 40 % d'ici à 2015 le budget de l'enseignement supérieur. Les universités pourront tripler les frais de scolarité (heureusement, c'est en Angleterre !!!)
+ Ajouter un commentaire FACEBOOK...
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SBA-MEDECINE.com:La communauté médicale des étudiants en médecine :: medecine :: cycle pré clinique (1er cycle "DFGSM") :: anatomie (paces "1er année ")-
Ouvrir/Fermer la ChatBox