cas clinique uro
Connexion
Annonces médicales
pub
Les posteurs les plus actifs du mois
58 Messages - 21%
35 Messages - 13%
30 Messages - 11%
24 Messages - 9%
24 Messages - 9%
23 Messages - 8%
22 Messages - 8%
21 Messages - 8%
19 Messages - 7%
18 Messages - 7%

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
dounamine
Admin
Admin
niveau d'etude : medecin spécialiste Sexe : Masculin Messages : 2110 Réputation : 55 Date d'inscription : 06/10/2009 pays : Autre
Feuille de personnage
Merci:Ce petit mot peu donner de la joie, où du bonheur.....:
http://www.sba-medecine.com

cas clinique uro

le Sam 29 Jan - 23:11
Madame Fatna B.., 55 ans, consulte pour douleurs lombaires droites persistantes depuis deux ans. La patiente décrit des douleurs lancinantes, paroxystiques, de durée variable, sans facteur déclenchant, mal soulagées par les antalgiques simples et qui irradient dans le flanc droit. Les douleurs sont présentes depuis deux ans mais la patiente décrit une aggravation récente de leur intensité et de leur durée. Il ne s'y associe ni fièvre ni hématurie.
Elle décrit également des troubles digestifs sous la forme de pesanteur abdominale qui, là encore, se sont aggravés ces derniers mois.

Madame B.. se dit très gênée dans ses activités quotidiennes, ce qui la motive à consulter.

Ses antécédents sont sans particularité. Elle n'a jamais été opérée. Elle ne prend aucun médicament et n'a jamais voyagé hors de France. Elle a consulté son médecin traitant il y a deux mois pour céphalées persistantes et celui-ci a noté une augmentation des chiffres de la pression artérielle à 170/110 à deux reprises et à 15 jours d'intervalle. Les céphalées ayant régressées, madame B.. n'a pas jugé nécessaire de réaliser les examens demandés par son médecin traitant. Elle a cependant réalisé il y a 8 jours un scanner abdominal à la demande de son gastro-entérologue. Elle vous apporte les clichés du scanner.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Question n°1 : Décrivez le cliché du scanner. Quel est votre diagnostic ? Sur quels arguments ?

Question n°2 : Quelle est la classification de cette lésion selon Bosniak ?

Question n°3 : Comment complétez-vous le bilan ?

Question n°4 : Quel traitement proposez-vous à Madame B..

Question n°5 : Si la lésion avait été classée Bosniak 1, quelles alternatives thérapeutiques auriez-vous pu proposer à la patiente ?

Question n°6 : A 8 mois, la consolidation osseuse n'a pas progressé alors que vous avez entre temps dynamiser le fixateur. Que décider vous ? Après quel bilan ?
avatar
RODGAR
Résident
Résident
niveau d'etude : medecin généraliste Sexe : Masculin Messages : 41 Réputation : 0 Date d'inscription : 27/11/2016 pays : France

Re: cas clinique uro

le Mar 27 Déc - 22:35
MERCI
avatar
Mora
Résident
Résident
niveau d'etude : interne Sexe : Féminin Messages : 58 Réputation : 0 Date d'inscription : 08/09/2017 pays : France

Re: cas clinique uro

le Sam 9 Sep - 13:46
ccccccc
Contenu sponsorisé

Re: cas clinique uro

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum