sba-médecine.com
bienvenu sur le forum sba-medecine

>>afin que vous puissiez profiter pleinement de notre forum ( voir les liens de téléchargement, discuter,..), merci de vous connecter si vous êtes déjà membre , ou de s'enregistrer(créer un compte) si vous ne l'êtes pas encore.

>>Pour ne pas rater les nouveautés du forum en direct(livres,astuces,..) ....aimez notre page facebook : facebook.com/sba.medecine

sba-médecine.comConnexion






Communauté médicale des étudiants en médecine des pays francophone depuis 2009. Ce fortum s'adresse à tous les étudians en médecine(paces,ECN,externe,interne,pharmacie........)et à tous les professionnels de santé.

Gagnez Carte cadeau Action de 500 € Cliquez ici

[astuce]:12 choses que personne ne vous dit sur la poursuite d'une carrière en médecine

13092020
[astuce]:12 choses que personne ne vous dit sur la poursuite d'une carrière en médecine

12 choses que personne ne vous dit sur la poursuite d'une carrière en médecine

[astuce]:12 choses que personne ne vous dit sur la poursuite d'une carrière en médecine 20200925
 

Vous avez toujours rêvé de devenir médecin et vous avez fait votre part de recherche. Vous pensez peut-être savoir ce que c'est que d'être étudiant en médecine, ou ce à quoi vous pouvez vous attendre pendant votre résidanat(internat). Peut-être connaissez-vous personnellement les médecins et avez-vous l'impression d'avoir une assez bonne idée de ce qu'implique leur travail.
 
Mais savez-vous vraiment ce que c'est que de poursuivre une carrière en médecine ? Savez-vous ce qu'est vraiment la vie de l'autre côté de la table d'examen ?
 
Nous avons parlé avec une poignée de médecins pour connaître les choses auxquelles ils ne s'attendaient pas à être confrontés à la faculté de médecine et au-delà. Leurs connaissances et leur expérience directe peuvent vous aider à prendre une longueur d'avance dans votre carrière médicale.
 

12 Perspectives d'initiés sur la poursuite d'une carrière en médecine




1. Vous pouvez avoir des difficultés dans les études pour la première fois de votre vie

Les facultés de médecine attirent et admettent les plus brillants des brillants. La plupart des nouveaux étudiants ont déjà obtenu des notes impressionnantes et obtenu de bons résultats aux examens, comme en témoigne leur excellent parcours universitaire. Mais même les étudiants les plus intelligents qui ont obtenu leur diplôme avec facilité peuvent trouver que la faculté de médecine est d'un tout autre niveau de rigueur.
 
"J'ai sous-estimé la difficulté de la faculté de médecine", reconnaît le Dr Richard. Il poursuit en expliquant que la quantité d'informations, le temps que la plupart des étudiants doivent consacrer à leurs études pour rester au courant et la fréquence des examens pendant les trois premières années précliniques peuvent être écrasants, même pour les étudiants les plus doués.
 
"Pour la plupart des étudiants, la faculté de médecine est la première expérience dans laquelle ils travaillent très dur sur le plan académique et qui peut encore n'être que la moyenne de la classe", ajoute le Dr Beddingfield. Le fait de savoir cela dès le départ peut vous aider à éviter le choc et à vous concentrer sur la réussite.

2. Vous pouvez (et vous aurez) une vie sociale à la faculté de médecine

 
Oui, la faculté de médecine est rigoureuse et exigeante, mais les périodes difficiles ont une façon de rassembler les gens.
 
"La plupart des étudiants en médecine sous-estiment la vie sociale pendant les études de médecine, en particulier pendant les trois premières années", explique le Dr Beddingfield. Pendant vos années précliniques, vous serez probablement entouré d'un groupe de pairs relativement restreint, tous inscrits au même horaire de cours et d'examens.
 
"Les fêtes d'après-examen d'après-conférence sont inévitables", ajoute le Dr Beddingfield. "De grandes amitiés se nouent pendant les études de médecine."

3. Vous devrez apprendre à vous filtrer autour de vos amis

 
"Qu'avez-vous fait aujourd'hui ?"
 
Que ce soit à la faculté de médecine, en internat (résidanat) ou en tant que médecin praticien, votre réponse à cette question pourrait très probablement choquer, horrifier ou dégoûter vos amis et votre famille. Vous devrez commencer à être plus consciencieux sur les sujets de discussion - en traçant une ligne entre vos pairs médecins et vos connaissances personnelles.
 
"Vos conversations à table ne seront plus jamais les mêmes", affirme le Dr Alex Roher, anesthésiste, qui dit avoir pris l'habitude de dégoûter ses amis non médicaux.

4. Vous devrez décider d'une spécialité plus tôt que vous ne le pensez

 
Entrer à la faculté de médecine n'est pas une mince affaire.. Mais les futurs médecins doivent également réfléchir à des décisions à long terme, comme la spécialité médicale que vous souhaitez suivre.
 
"La plupart des étudiants en médecine sont tellement investis dans le processus d'admission à la faculté de médecine qu'ils n'ont pas réfléchi aux spécialités ou à la manière d'accéder à la spécialité de leur choix", explique le Dr Beddingfield. Selon lui, cette décision doit être prise étonnamment tôt, surtout si vous êtes intéressé par une spécialité particulièrement souhaitable.
 
"Certaines spécialités médicales sont très compétitives, nécessitant une planification poussée et des performances supérieures tout au long des trois premières années d'faculté de médecine", explique le Dr Beddingfield. "La course aux rats ne s'arrête pas à l'acceptation en faculté de médecine !"

5. Le stéréotype du "docteur riche" n'est pas toujours exact

 
les médecins sont-ils riches ? La profession médicale a certainement un attrait financier. Mais si le salaire est votre seule motivation, vous risquez de vous retrouver gravement désillusionné.
 
Poursuivre une carrière médicale est loin d'être une histoire de "chiffons et de richesses"", déclare le Dr Beddingfield. Le stéréotype du "médecin riche" n'est pas aussi universel ou aussi simple que la plupart des gens le pensent. Entre le fardeau financier de la faculté de médecine et le temps passé à suivre des cours, à faire son internat et à se former, ne vous attendez pas à ce qu'une carrière en médecine soit un moyen de s'enrichir rapidement.
 
Le Dr Beddingfield poursuit en soulignant que de nombreux étudiants en médecine sont tout aussi capables de mener d'autres carrières professionnelles respectées et bien rémunérées, notamment dans le domaine des affaires, de la dentisterie et de l'ingénierie. La plupart de ces domaines ont des exigences de formation et d'éducation beaucoup plus courtes et généralement moins coûteuses. Donc, si vous n'êtes là que pour l'argent, vous voudrez peut-être revoir vos projets.

6. Vous serez une personne différente à la fin de vos études de médecine

 
Comme nous l'avons déjà mentionné, la faculté de médecine est intensive et rigoureuse. Votre endurance et votre détermination seront mises à l'épreuve à maintes reprises. Vous pouvez vous attendre à de nombreuses nuits d'études pendant la faculté et à plusieurs gardes de nuit pendant votre résidanat(internat). L'effort que vous ferez vous coûtera cher et, à travers tout cela, vous en sortirez différent.
 
"La privation de sommeil subie à la faculté de médecine, pendant l'internat et dans la pratique médicale peut modifier considérablement la personnalité d'une personne", explique le Dr Bernard Remakus, interniste et auteur. Mais cette croissance personnelle fait partie intégrante du processus qui permet de devenir un médecin extraordinaire. Le travail acharné et les nuits blanches ne feront qu'alimenter la passion et la détermination dont vous ferez preuve tout au long de votre carrière.

7. Les nuits blanches ne se limitent pas à la faculté de médecine

 
En parlant de nuits blanches, les étudiants - et les étudiants en médecine en particulier - sont connus pour repousser leurs limites et étudier jusqu'aux petites heures du matin. Mais ne vous attendez pas à ce que vos journées de nuits blanches soient derrière vous après la remise des diplômes.
 
"Vous terminez donc la faculté de médecine, l'internat, et devenez un médecin praticien à part entière. Vous êtes prêt à passer une bonne nuit de sommeil. Oubliez tout cela", dit le Dr Roher en riant. Les modalités de travail modernes ont donné naissance à la "semaine de nuit", où vous travaillez quatre ou cinq et parfois sept quarts de nuit d'affilée.
 
Bien entendu, cela dépend de votre domaine d'activité et de votre employeur. Mais pour beaucoup de médecins, le travail de nuit fait partie du contrat.

8. Vous allez avoir le cœur brisé

 
Pratiquer la médecine vous donne le grand privilège d'aider les autres, de sauver des vies et de poursuivre une carrière qui a de l'impact. Mais vos patients ne se rétabliront pas toujours complètement, et ils ne survivront pas toujours. Dans certains cas, la médecine ne peut pas tout faire.
 
"Les futurs médecins sont des personnes empathiques, et il y aura des moments où votre cœur sera mis à rude épreuve", déclare le Dr Joseph Alton, auteur et obstétricien et chirurgien pelvien à la retraite. Pour lui, ce sont les enfants malades, en particulier ceux qui se trouvent dans les services de cancérologie. "Mes rotations dans ces unités m'ont laissé déprimé et le cœur brisé, et plus d'une fois en larmes."
 
"En tant que médecin, vous ne pourrez pas échapper complètement à des situations tristes. Soyez prêt à donner non seulement vos compétences médicales, mais aussi votre soutien émotionnel", ajoute le Dr Alton.

9. La faculté de médecine ne vous apprend pas à devenir médecin

 
Croyez-le ou non, tout le sang, la sueur et les larmes versés à la faculté de médecine ne produisent pas de médecins. Au contraire, les médecins sortent de leur cocon dans le cadre de leur résidence et de leur pratique.
 
"Très peu d'étudiants apprennent réellement à pratiquer la médecine à la faculté de médecine. Cela se produit pendant la formation en internat(résidanat) et la pratique post-universitaire", explique le Dr Remakus. Il explique que vos premières années à la faculté de médecine sont davantage consacrées à l'apprentissage des fondements scientifiques de la médecine, ce qui prépare le terrain pour le reste de votre formation. Et il est tout à fait possible que les matières que vous étudiez à la faculté soient dépassées au moment où vous commencez à pratiquer, ce qui prouve l'importance de l'apprentissage continu tout au long de votre carrière.
 
"Il incombe donc à l'étudiant d'examiner les questions avec prudence plutôt que de se contenter de les mémoriser, et de se tenir au courant des derniers développements médicaux lorsqu'il termine enfin ses études et commence sa propre pratique", ajoute le Dr Remakus.

10. Il est difficile de concevoir la part de votre vie que vous consacrerez à devenir médecin

 
De nombreux aspirants médecins savent très tôt que c'est le cheminement de carrière qu'ils souhaitent suivre. Mais à l'adolescence ou au début de la vingtaine, il est difficile de savoir combien d'années il faut pour devenir médecin.
 
"Je pense que la plupart des futurs médecins sous-estiment la part de leur vie qui sera absorbée par la formation médicale", explique le Dr Beddingfield. Il explique qu'il faut généralement six ans d'faculté de médecine, trois à cinq ans de résidanat (internat), si cette voie est choisie.
 
" la plupart des médecins sont au début ou au milieu de la trentaine lorsqu'ils entrent dans la profession en tant que médecins spécialiste en exercice", ajoute le Dr Beddingfield. Il est important de bien comprendre l'investissement nécessaire pour suivre ce cheminement de carrière.

11. Avoir un médecin dans la famille peut être bénéfique

 
Les étudiants en médecine qui ont des liens étroits avec les médecins, soit par l'intermédiaire d'amis ou de membres de leur famille, ont un avantage unique et inestimable. Ces personnes peuvent apporter une grande richesse de sagesse et être des confidents, des auditeurs et des voix de la raison tout au long du processus laborieux de la profession de médecin.
 
"Les étudiants en médecine ayant des parents ou des amis qui sont médecins ont un avantage certain car ils disposent de ressources pour les guider qui ne sont pas disponibles pour les étudiants sans ligne de vie à appeler en cas de problème", déclare le Dr Remakus.

12. Vous ne serez jamais complètement préparé

 
Même après toutes ces années de formation et de préparation, vous ne pourrez jamais tout apprendre. La médecine est un domaine qui vous tiendra en haleine, chaque jour apportant son lot d'imprévus. Comme vous ne pouvez pas vous préparer à tous les scénarios possibles, votre capacité à réfléchir et à agir en conséquence sous la pression vous servira bien.
 
Aussi confiant que vous vous engagiez dans une situation, vous devez toujours vous attendre à l'inattendu, selon le Dr Ryan Polselli, radiologue diagnosticien. Il se souvient qu'au début de son internat, on lui a demandé d'obtenir un historique médical et un examen physique pour une nouvelle admission. "J'avais fait cela des dizaines de fois et je me sentais confiant de pouvoir aller au fond de n'importe quelle situation en 20 minutes", dit le Dr Polselli.
 
Lorsqu'il est entré dans la chambre, la langue du patient était si gonflée qu'il ne pouvait prononcer que quelques sons de base et des mots mal formés. Après quelques tentatives infructueuses d'aller-retour, le Dr Polselli a choisi de prendre un stylo et du papier et de communiquer de cette manière.
 
"Aucune lecture labiale, aucun traducteur, aucune application téléphonique ni aucune formation en communication n'auraient pu me préparer à cette situation", explique le Dr Polselli.
Avez-vous ce qu'il faut ?
 
Vous savez qu'une carrière en médecine n'est certainement pas une sinécure. Ces médecins ont clairement indiqué que tout le monde n'a pas les qualités requises pour devenir médecin. Alors, leurs intuitions vous ont-elles alarmé ou excité ?
 
Ce regard sur les coulisses est précieux pour déterminer si vous voulez faire carrière dans la médecine. Il est clair qu'il y a des défis à relever, mais il y a aussi beaucoup de récompenses. Lisez l'article "Pourquoi devenir médecin ? Les médecins partagent ce qu'ils aiment le plus dans leur carrière".


pour ne rater pas nos nouveautés en direct(livres gratuits,astuces,articles......) ,aimez notre page facebook cliquez ici :https://www.facebook.com/sba.medecine


Commentaires

Aucun commentaire.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum