6eme-dermato-Prurigo
réparation des liens morts:Signalez-nous les liens morts pour qu'on puise les remplacer dans les plus brefs délais par l’icône
la publicité gratuite pour les sites est interdite,Pour Éviter D'être Banni lisez la charte du forum ici,pour devenir annonceur consultez cette page
Connexion
suivez-nous sur facebook
Annonces médicales
pub
Les posteurs les plus actifs du mois
13 Messages - 12%
13 Messages - 12%
11 Messages - 10%
11 Messages - 10%
11 Messages - 10%
10 Messages - 9%
10 Messages - 9%
10 Messages - 9%
9 Messages - 8%
8 Messages - 8%

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
dr.adrenaline
Admin
Admin
niveau d'etude : medecin spécialiste Sexe : Masculin Messages : 2098 Réputation : 306 Date d'inscription : 06/10/2009 pays : Autre
Feuille de personnage
Merci:Ce petit mot peu donner de la joie, où du bonheur.....:
https://www.sba-medecine.com

6eme-dermato-Prurigo

le Ven 14 Jan - 10:18
Prurigo




Dermatose papuleuse prurigineuse excoriée primitive ou secondaire

Classification : prurigo aigu, subaigu et chronique.

Prurigos aigus
Clinique : la lésion élémentaire est une séropapule inflammatoire pouvant aller jusqu’à la formation de bulle.

Prurigos strophulus : Enfant 2 – 7 ans, Saisons chaudes

Poussée survient 48h après la piqure d’insecte et persiste 2 – 10j

Etiologie :

Parasites des poussières de la maison : atopiques : pyroglyphidae

Parasites des animaux domestiques (chiens, chats) : acariens

Parasites présents dans l’herbe : thrombiculidae

Autres : moustiques, puces, punaises, fourmis rouges

Prurigos subaigus - Prurigos chroniques :
Clinique :

Lésions papuleuses prurigineuses, régions accessibles au grattage : haut du dos, cuir chevelu, lombes, fesses et face d’extension des membres. Le prurigo chronique dure plusieurs années.

Diagnostic étiologique :

–hématologiques : lymphome Hodgkinien, maladie Vaquez…

–néoplasie profonde

–réactions médicamenteuses

–cholestase : cirrhose biliaire primitive, hépatite virale, adénocarcinome de la tête du pancréas

–Causes endocriniennes : diabète, dysthyroïdie

–parasitoses

–prurigo gravidique : groupe des éruptions polymorphe gravidique : nosologie confuse et controversée.

- psychologique : structure névrotique avec compulsion.

Prurigos nodulaire de HYDE

Se distingue par un aspect nodulaire des lésions avec une hypertrophie nerveuse

Prurit féroce

Nodules 1 – 3 cm, lisse ou verruqueuses

Face postérieure AB, cuisses, jambes

Etiologies :

Prurigo avec atopie : hypersensibilité aux allergènes

Sans atopie : celles des prurigos chroniques

LE TRAITEMENT
P. Strophulus

–Anti H1, surtout de seconde génération

–Dermocorticoïdes

–Topiques antiparasitaires : Prurex*

–Insecticides : literie, moquettes etc...

P. subaigus – chronique - HYDE

–Traitement de la cause systémique si existe +++

–Anti H1

–Dermocorticoïdes associés au calcipotriol : DAIVONEX

–Injection intralésionnelle de corticoïdes

–Puvathérapie
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les questions posées et les éléments de réponses apportés par les utilisateurs relèvent de leur propre responsabilité et n'engagent en rien celle de sba-medecine.com.