sba-médecine.comConnexion






Communauté médicale des étudiants en médecine des pays francophone depuis 2009. Ce fortum s'adresse à tous les étudians en médecine(paces,ECN,externe,interne,pharmacie........)et à tous les professionnels de santé.

Signalez-nous les liens morts par l’icône

la publicité gratuite pour les sites est interdite,Pour Éviter D'être Banni lisez la charte du forum ici,pour devenir annonceur consultez cette page
Nouveau thème adaptatif pour le forum naviguer sur le forum beaucoup plus facilement depuis vos smartphones et vos tablettes.
::Clarification :Concernant le message Pcoud "L'accès été limité à cause d'un trafic de téléchargement élevé". ,Les téléchargements seront relancés au début du mois prochain, Cette clarification est uniquement pour ce message ,les autres liens fonctionnent correctement

descriptionProthèse...Les indices biologiques EmptyProthèse...Les indices biologiques

more_horiz
Les indices biologiques
I Définition
Ce sont tout les éléments anatomiques et physiologique en relation avec la prothèse.
• On appelle “indice biologique positif” l'ensemble des éléments anatomique ou physiologique
favorables devant être exploiter dans la conception d'une prothèse.
• On appelle “indice biologique négatif” : l'ensemble des éléments anatomiques ou physiologiques
défavorables et qu'il est préférable d'éviter (de dégager ou à décharger).
II Indice biologique aux maxillaire supérieur
II.A.Indices biologiques positifs (+)
II.A.a.Les dents résiduels
Le relief des couronnes dentaires contribues à la stabilisation et à la rétention des
prothèses.
• le point de contact dento-dentaire (entre 2 dents adjacentes) participe à la rétention
de la prothèse par simple friction (frottement de résistance entre deux surfaces de contact)
contre la dent artificielle contiguë (un seul contact).
II.A.b.Les processes alvéolaires ou crêtes
• La crête idéal est haute et large, et elle a ses cotés parallèles
Selon leurs degrés de résorption Atwood distingue 4 classes
1ère classe : Crête peu résorbée favorable
2ème classe : Crête moyennement résorbée
3ème classe : Crête très résorbée
4ème classe : Crête négative
II.A.c.Les tubérosités
Doivent être dépouillés, elles doivent avoir leurs faces vestibulaires parallèles entre-elles
pour favoriser la rétention maximale.
II.A.d.La voûte palatine
La sustentation est fonction de l'étendue des surfaces planes, on rencontre 4 formes de
voûte
1 Le palais en forme de U
Avec une base large horizontal assurant une sustentation maximale
2 Le palais plus court
Avec une base horizontale plus étroite, mais avec un relief des crêtes moins
important.
3 Palais plat ou crête absente
4 Une voûte ogivale (presque oblique)
Elle ne comprend que des surfaces obliques et n'offrant qu'une rétention et une
sustentation réduite.

II.A.e.Le voile du palais
Il joue un grand rôle dans la rétention des prothèses totales.
Selon Landa on décrit 3 types de palais moue
1 Prolonge horizontalement le palais dure
Très favorable à la rétention
2 Tombe brusquement à partir du bord postérieur
C'est un palais qui est moins favorable à la rétention
3 Le palais mou intermédiaire
C'est un palais qui a une inclinaison intermédiaire
II.A.f.Le sillon ptérygo-maxillaire
Il constitue la limite à atteindre pour une rétention maximale.
II.A.g.Les poches para-tubérositaires
Elles sont en regard des tubérosités, ce sont des espaces vides décrit par Einsenring.
Il les appelle aussi l'“espace arupulaire”ou “poche d'Einsenring”.
II.A.h.Les fossettes palatines
Elles constituent un repère pour la limite postérieure des prothèses ; elles doivent être
toujours recouvertes par le porte empreinte.
II.B.Les indices biologiques négatifs (-)
II.B.a.Suture intermaxillaire et torus palatin
C'est une excroissance osseuse, quand il existe et afin d'éviter toute compression à ce
niveau, il faut prévoir une zone de décharge.
II.B.b.Le frein antérieur de la lèvre supérieur
Il joue un rôle négatif dans la stabilité de la prothèse, il convient donc de le dégager.
II.B.c.Les insertions des muscles canines droit et gauche
II.B.d.La papille rétro incisive
Elle est constituée par le paquet vasculo-nerveux issu du trou palatin antérieur, elle
doit être décharger (recouvrir sans toucher) .
II.B.e.Les zones de schröeder
Ces zones s'étendent de la face mésiale des premières molaires jusqu'au voile du palais.
III Les indices biologiques au maxillaire inférieur
III.A.Indices biologiques positifs (+)
III.A.a.Les dents résiduelles
Comme pour le maxillaire supérieur
III.A.b.Les processes alvéolaires
Elles se présentent sous 4 aspects
1 Classe 1
L'aspect idéal pour la rétention et la sustentation avec des processes alvéolaires
haut, convexes, dans le plan frontal et horizontal.
2 Classe 2
D'aspect d'autant moins favorables que la crête sera plus effacée, plus résorbée
avec une réduction progressive des portions horizontales et un accroissement
des plans inclinés.
Documentation Page 3 sur 5

3 Classe 3
Aspect négatif pour la rétention et la sustentation
La crête est de forme concave caractérisée par des lignes obliques internes
et externes, situées à un niveau plus élevé.
4 Classe 4
Crête en forme de selle due à la chute prématurée des prémolaires et des
molaires.
III.A.c.Le versant vestibulaire de la crête
La ligne oblique externe constitue la limite externe et latérale de la prothèse.
III.A.d.Le versant linguale de la crête
L'inclinaison en arrière et en haut de la partie antérieure est à souligner car c'est un
facteur positif pour la rétention des prothèses.
III.A.e.Les lignes obliques internes
Ce sont des indices positifs lorsqu'elles ne s'opposent pas à l'insertion de la prothèse.
III.A.f.La région vestibulaire antérieure
Elle représente la partie médiane à l'extérieur, il convient de noter la présence des
muscles telle que :
Ce dernier limite la portion antérieure du vestibule.
a : Le carré du menton
b : Le muscle de la Houppe du menton
c : Le triangulaire des lèvres
III.A.g.La région vestibulaire latérale postérieure
Elle s'étend de l'insertion du triangulaire des lèvres à la papille rétro-molaire.
Au repos et en avant du masséter il existe une partie horizontale qui constitue
“les poches de Fish” favorisant la stabilisation et la rétention de la prothèse
III.A.h.Les papilles rétro-molaires
Se sont des éléments à recouvrir complètement et lorsqu'elles sont flottantes, la
chirurgie pré-prothétique trouve son indication.
III.A.i.La région sub-linguale
C'est un élément favorable qui joue un rôle important pour la rétention des prothèses
inférieures.
III.A.j.La région para-linguale
La ligne de réflexion muqueuse à ce niveau est souvent modifié par l'apparition de
glandes sous-maxillaires.
Lorsqu'elles sont modérément comprimées, elles peuvent améliorer la rétention de
la prothèse.
III.A.k.La niche rétro molaire
Cet espace doit être utiliser au maximum, pour améliorer la rétention de la prothèse.
III.A.l.La langue
• Lorsqu'elle est large, elles est favorable à la rétention et à la sustentation.
•Alors qu'une langue étroite et rétractée est défavorables à la rétention d'une
prothèse et donc implique une rééducation de sa position
III.B.Les indices biologiques négatives (-)
Documentation Page 4 sur 5

III.B.a.Le trou mentonnier
Il doit être décharger car il y a risque de douleur, dischimie (anomalie de circulation) et
de résorption
III.B.b.Les apophyses génies
Elles jouent un rôle négatif lorsqu'elles sont proéominantes et douloureuses
III.B.c.Les lignes obliques internes
Lorsqu'elle présentent un relief douloureux, elles deviennent des indices négatifs
lorsqu'elles s'oppose à l'insertion de la prothèse; elles doivent être déchargé
III.B.d.Les tori mandibulaires
Ils sont symétriques et se situent au niveau de la 1ère prémolaire, lorsqu'il existent,
ils soit douloureux à la pression et donc nécessite une décharge
III.B.e.Le frein de la lèvre inférieure
Il doit être déchargé.
III.B.f.Le nodiolus
C'est un carrefour musculaire formé par l'entre croisement des muscles telle que le
carré du menton, la houppe du menton, le triangulaire des lèvres avec les releveurs
superficiel et profond et le zygomatique ainsi que le buccinateur.
Il se trouve au niveau de la commissure labiale, cet endroit est souvent négatif pour
la stabilité des prothèses
III.B.g.Les fibres antérieures du Masséter
III.B.h.Les insertions du buccinateur
Sur le ligament ptérygo-maxillaire
III.B.i.Le frein lingual
À dégage

descriptionProthèse...Les indices biologiques EmptyRe: Prothèse...Les indices biologiques

more_horiz
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] oooohh!!les indices!!!! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] manhabhomch mais ylik nat3almohom non? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

descriptionProthèse...Les indices biologiques EmptyRe: Prothèse...Les indices biologiques

more_horiz
oui

descriptionProthèse...Les indices biologiques EmptyRe: Prothèse...Les indices biologiques

more_horiz
merci 
mais je t'emprit je veux un cour des indices biologique plus détaillé que celui là 
les éléments anatomiques en relation avec la prothèse dentaire

descriptionProthèse...Les indices biologiques EmptyRe: Prothèse...Les indices biologiques

more_horiz
SUPER

descriptionProthèse...Les indices biologiques EmptyRe: Prothèse...Les indices biologiques

more_horiz
j ai besoin d un quelqu un m aide pour bien comprend mieux ce cours  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

descriptionProthèse...Les indices biologiques EmptyRe: Prothèse...Les indices biologiques

more_horiz
Erci
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum