6eme-dermato-Prurigo
Connexion
Annonces médicales
pub
Les posteurs les plus actifs du mois
58 Messages - 21%
35 Messages - 13%
30 Messages - 11%
24 Messages - 9%
24 Messages - 9%
23 Messages - 8%
22 Messages - 8%
21 Messages - 8%
19 Messages - 7%
17 Messages - 6%

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
dounamine
Admin
Admin
niveau d'etude : medecin spécialiste Sexe : Masculin Messages : 2110 Réputation : 50 Date d'inscription : 06/10/2009 pays : Autre
Feuille de personnage
Merci:Ce petit mot peu donner de la joie, où du bonheur.....:
http://www.sba-medecine.com

6eme-dermato-Prurigo

le Ven 14 Jan - 10:18
Prurigo




Dermatose papuleuse prurigineuse excoriée primitive ou secondaire

Classification : prurigo aigu, subaigu et chronique.

Prurigos aigus
Clinique : la lésion élémentaire est une séropapule inflammatoire pouvant aller jusqu’à la formation de bulle.

Prurigos strophulus : Enfant 2 – 7 ans, Saisons chaudes

Poussée survient 48h après la piqure d’insecte et persiste 2 – 10j

Etiologie :

Parasites des poussières de la maison : atopiques : pyroglyphidae

Parasites des animaux domestiques (chiens, chats) : acariens

Parasites présents dans l’herbe : thrombiculidae

Autres : moustiques, puces, punaises, fourmis rouges

Prurigos subaigus - Prurigos chroniques :
Clinique :

Lésions papuleuses prurigineuses, régions accessibles au grattage : haut du dos, cuir chevelu, lombes, fesses et face d’extension des membres. Le prurigo chronique dure plusieurs années.

Diagnostic étiologique :

–hématologiques : lymphome Hodgkinien, maladie Vaquez…

–néoplasie profonde

–réactions médicamenteuses

–cholestase : cirrhose biliaire primitive, hépatite virale, adénocarcinome de la tête du pancréas

–Causes endocriniennes : diabète, dysthyroïdie

–parasitoses

–prurigo gravidique : groupe des éruptions polymorphe gravidique : nosologie confuse et controversée.

- psychologique : structure névrotique avec compulsion.

Prurigos nodulaire de HYDE

Se distingue par un aspect nodulaire des lésions avec une hypertrophie nerveuse

Prurit féroce

Nodules 1 – 3 cm, lisse ou verruqueuses

Face postérieure AB, cuisses, jambes

Etiologies :

Prurigo avec atopie : hypersensibilité aux allergènes

Sans atopie : celles des prurigos chroniques

LE TRAITEMENT
P. Strophulus

–Anti H1, surtout de seconde génération

–Dermocorticoïdes

–Topiques antiparasitaires : Prurex*

–Insecticides : literie, moquettes etc...

P. subaigus – chronique - HYDE

–Traitement de la cause systémique si existe +++

–Anti H1

–Dermocorticoïdes associés au calcipotriol : DAIVONEX

–Injection intralésionnelle de corticoïdes

–Puvathérapie
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum